Choisir un destructeur de documents pour une confidentialité optimale

Choisir un destructeur de documents pour une confidentialité optimale

Depuis la mise en place du RGPD (règlement général sur la protection des données), le destructeur de documents devient un équipement incontournable en entreprise. Les modèles mis en vente étant nombreux, cet article dévoile tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir cet appareil. On fait le point !

Pourquoi utiliser un destructeur de documents ?

Le destructeur de documents, également appelé déchiqueteur ou déchiqueteuse de documents, est un dispositif indispensable pour la protection de certaines données confidentielles. Son importance réside dans le fait que la corbeille à papier ne permet pas de faire disparaître les documents qui contiennent des données sensibles. De plus, il faut souligner que la loi impose de détruire certains documents tels que les dossiers médicaux ou encore l’assurance. D’ailleurs, depuis 2018, le règlement général sur la protection des données donne l’ordre de détruire toutes les données personnelles stockées sans le consentement de l’individu concerné.

Le destructeur de documents peut répondre non seulement à des besoins à titre personnel, mais aussi aux attentes des entreprises. C’est l’assurance d’un déchiquetage efficace, puisqu’il empêche toute reconstitution des documents originaux. Cet équipement se présente donc comme une excellente alternative pour se protéger du vol ou encore de toute tentative de vol de données. Par la même occasion, on peut prévenir efficacement toute usurpation d’identité ainsi que tout espionnage commercial. Certes, il existe de nombreuses sociétés qui proposent des prestations de destruction de documents, mais c’est loin d’être la solution la plus économique. L’option la plus pratique reste celle de s’équiper d’un destructeur de documents.

Les critères à prendre en compte pour faire le bon choix

Comme on peut voir sur destructeur-de-document.net, de nombreux modèles de destructeurs de documents sont en concurrence sur le marché. Pour savoir quel équipement choisir, le premier critère à considérer est le niveau de sécurité. Les besoins de chacun ne seront pas les mêmes selon la nature des documents. Pour ceux exigeants une sécurité extrême, comme ceux de l’armée, le niveau de sécurité P-7 s’impose. Pour les services du gouvernement qui détiennent des documents ultrasecrets, il faut se tourner vers un niveau de sécurité P-6. S’il s’agit de documents secrets, le niveau de sécurité P-5 est à privilégier. Le niveau de sécurité P-4 est parfait pour les documents confidentiels. Si c’est pour des documents sensibles, il faut opter pour le niveau de sécurité P-3. Le niveau de sécurité P-2 s’adapte bien aux documents internes, et pour les documents généreux, le niveau de sécurité P-1 fera l’affaire.

Selon le niveau de sécurité, il est nécessaire de vérifier la taille de destruction en étudiant le type de coupe. La coupe droite ou fibre convient au niveau de sécurité P-1 et P-2. Mais pour les niveaux de sécurité P-3 et plus, il faut investir dans une coupe croisée. Il convient aussi de savoir que certains destructeurs de documents se contentent de broyer uniquement les documents en papier, tandis que d’autres permettent de détruire des CD, des DVD et des cartes de crédit. Cette caractéristique mérite une attention particulière avant tout achat. Également, il faut s’attarder sur la capacité de destruction de l’appareil pour savoir le nombre de feuilles qu’il peut traiter à la fois. Enfin, pour éviter toute mauvaise surprise, il vaut la peine de jeter un œil sur le niveau sonore de l’équipement.